Sa première « Chandeleur-party »

  

Les crêpes c’est chouette. Même pour les bébés. 

    

    

Rien que pendant la recette, elle a bien rigolé!

4 oeufs, 40g de sucre, du beurre fondu, 750 ml de lait. De l’extrait de vanille bourbon…

Fouettez! Fouettez! Fouettez! 

Incorporez 300g de farine petit à petit… 

Patientez… Une heure de repos juste le temps d’une petite sieste… 

Faites sauter les crêpes devant les yeux émerveillés de votre bébé…


Ce fut ensuite avec sa grande soeur, un joli moment de complicité partagé. Sa première chandeleur, bien sûr je l’ai immortalisée. 

Ohhhhhhh… Ses petits doigts sucrés longuement sucés. 

Oui, vraiment les crêpes c’est chouette! Et je me rends compte, que je n’en ai même pas mangé une, je vais y remédier de ce pas! 

Et chez vous, les crêpes aussi ont sauté?

Bisous gourmands! 😋😋😋


Une flamiche à trois francs six sous

   
Je vous le disais hier, en ce moment je tricote, je couds et je cuisine… M’occuper les mains permet de me libérer l’esprit des soucis du travail. Et c’est tellement gratifiant d’avoir un résultat concret à des heures de travail… 

Depuis le début de l’année, je me pose beaucoup de questions quant à notre manière de nous nourrir. J’ai envie de limiter notre consommation de viande et même de poisson, et du coup de proposer des plats composés de légumes et de céréales principalement. Je me suis vite rendue compte que ces fameux légumes et ces céréales devaient être cuisinés autrement. Puisque ce ne sont plus des accompagnements. Il fallait que je trouve une manière de les sublimer, de multiplier les saveurs pour que viande ou poisson ne manquent pas cruellement au plaisir de l’assiette. 

Je vous ai déjà proposé ici deux recettes au four, l’avocat et la patate douce, mais pour ne pas tourner en rond trop vite, j’ai acheté un petit livre… Qui s’avère bien intéressant…

Je pense tester de nombreuses recettes, et si vous le voulez je pourrais partager, ici, nos expériences de plats végétariens! 

    
    
    
    
 
J’ai préparé cette flamiche au vert de poireaux. J’ai d’abord été frappée par le fait que ce plat ne coûte vraiment pas cher… Et en plus il est délicieux…! 

Pour 4 personnes, j’ai eu besoin de :

  • Vert de 4 poireaux
  • 3 oignons nouveaux avec les fânes 
  • 4 oeufs
  • Une noisette de beurre
  • Un demi pot de crème fraîche épaisse
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • De la muscade râpée
  • Une grosse poignée de gruyère rapé
  • Du sel et du poivre

Pour la pâte brisée:

  • 300g de farine
  • 150g de beurre mou en morceau
  • 60ml d’eau tièdie 
  1. Préparez la pâte brisée (dans le bol d’un robot muni d’un prétrin, incorporez le beurre mou à la farine, versez l’eau petit à petit jusqu’à ce qu’une boule de pâte se forme)
  2. Émincez le vert de poireau, lavez le soigneusement, faites le cuire 10min dans une casserole d’eau bouillante salée 
  3. Faites revenir le vert de poireau avec les oignons et leurs fânes émincés dans une poêle avec le beurre
  4. Préparez l’appareil à quiche: fouettez les quatre oeufs entiers avec la crème fraîche, salez, poivrez, ajoutez la muscade râpée
  5. Sur la pâte préalablement étalée, disposez le mélange poireaux/ oignons, ajoutez l’appareil, saupoudrez de gruyère rapé 
  6. Mettez au four préalablement chauffé à 180°c pendant 35min.

A déguster bien chaude, c’est vraiment une très bonne tarte… Qui deviendra sans doute un de mes bests! 
J’espère que vous allez bien ce soir! Je vous embrasse bien fort! 😘 

« Les bonnes gaufres »

  


Cette boîte nous y tenons vraiment beaucoup.

C’est la boîte dans laquelle ma grand-mère rangeait les petites recettes qu’elle préférait, qu’elle échangeait avec ses copines, qu’elle découpait dans les magazines ou les journaux.

Mercredi, ma Grande Chérie a épluché soigneusement le cahier de recettes, manipulé avec mille précautions  les petits papiers fragiles pliés en quatre et a décidé:

« Dès qu’on aura le temps, il faut que nous essayions la recette des « bonnes gaufres »!  »
   
Alors cet après-midi, quand je me suis assise dans le canapé avec le sourire satisfait de la maman qui a cinq minutes pour elle, j’ai entendu ma Grande Chérie me demandait si nous avions bien tous les ingrédients pour réaliser les fameuses gaufres de son arrière grand-mère…

    
     
    
    
 

Comment lui refuser? 

C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai suivi pas à pas les étapes de la recette. Elle était si heureuse. 

Et moi aussi…

Alors du coup, ce soir devant « Danse avec les Stars », c’est dégustation de bonnes gaufres! 

Et moi, c’est décidé, je m’attelle à la rédaction de mes recettes préférées.

❤️❤️❤️❤️

Prenez soin de vous surtout! Passez une belle soirée 😘😘

Grande Chérie et les petits papiers… 

Ma grande fille est dans l’air du temps, elle aime les écrans. Fan de son Ipad, surtout… Elle est Minecraft addict. Ça ne me dérange pas parce que dans ces moments-là, elle est collée à moi. Elle me montre chaque brique posée dans son monde virtuel. Elle me fabrique régulièrement la maison de mes rêves. Avec une piscine, un grand parc et plein de chambres. Des forêts, des gratte-ciels et des centres commerciaux. 

Et parfois elle disparaît dans sa chambre. Pendant quelques heures. Je la laisse tranquille. Même si je suis curieuse et que je regarderais bien par le trou de la serrure. Soudain elle réapparaît avec mille merveilles qu’elle a fabriquées. 

En ce moment, ce sont des merveilles en papier. 

Il y a eu la famille robots. En ce jour de fête des pères je vous présente, Robot-Papa et son Enfant.

  

Il y a eu plein de robes de princesses rebelles découpées dans de jolis papiers de chez Hema pour décorer des mannequins de papier eux aussi.

Il y a eu des oiseaux, des avions bien sûr. Et des bateaux.

  
 

Il y a eu, y a et y aura très longtemps j’espère des petits mots d’amour cachés dans des enveloppes qu’elle me fabrique.

  

Il y a eu les papillons qu’elle a fabriqués pour décorer les pailles de ma fête d’anniversaire. 

  

Et dernièrement des marque-pages.

   
 

  

Ma Grande et Douce pioche ses idées dans ses quelques ouvrages ou sur You Tube bien sûr… 
Finalement, virtuels ou réels, les jeux de ma douce sont plein de créativité, et d’amour. Et chez vous, comment vous gérez les écrans? Vous autorisez, vous régulez? Vous vous dites qu’il faut vivre avec l’évolution des jeux des enfants? 

Je souhaite une très bonne fête à mon Papa…. Est-ce que je te fabriquais aussi des merveilles en papiers? 

Et j’en profite aussi pour transmettre à M.Pacha un message de la part de sa grande fille: « Bisous mon papa! »

Passez un bon dimanche ! Profitez-en! 


Cookeo testé et adopté!

Je cours je cours… Plutôt endurance que sprint, ma course débute le lundi matin à 6h10 et s’arrête -ralentit plutôt😉- le vendredi soir… Comme pour beaucoup d’entre vous!

C’est le temps qui me manque le plus… Du temps pour faire des choses que j’aime. Et comme j’aime faire plein de choses, il me manque énormément de temps!  Alors je multiplue les astuces pour gagner quelques minutes précieuses.

Cuisiner et bien manger ça fait partie des petits plaisirs que je n’aime pas trop sacrifier. Ma première astuce je vous en ai parlé ici, c’est de faire les courses au drive …

Ma deuxième, c’est d’avoir investi dans un Cookeo de chez Moulinex.

Mais pas n’importe lequel: le Cookeo USB.

Cet appareil est une petite merveille de technologie. C’est pas une cocotte minute, mais une cocotte magique!

On peut évidemment y cuire la plupart des aliments. Notre cocotte est fournie avec une grande cuve et un panier vapeur. On y dépose les ingrédients, on entre les données dans l’appareil: nom de l’ingrédient et quantité. Et Cookeo programme le temps de cuisson. Tout seul. Comme un grand. C’est parti. Une petite musique vous avertit quand c’est fini.

Vous êtes avec Bébé? Pas de souci, vous n’êtes pas obligée de courir en cuisine.

La cuisson s’est arrêtée. Céréales, viande, poisson, légumes, fruits…. On peut tout y cuire vapeur sans problèmes. La cuisson sera toujours parfaite.

Mais le top du top c’est les plats préprogrammés. Il y en a pour tous les goûts. De l’entrée au dessert. Et si, comme moi, vous aimez changer souvent et avoir un choix énorme, choisissez la version USB. Vous pourrez alors acheter des clefs usb (15e pour 30 recettes) et les ajouter à votre bibliothèque de recettes. Les clefs sont thématiques: cuisine du monde, cuisine traditionnelle etc.

Petite recette comme si vous y étiez ! 

Vous choississez votre recette dans le petit carnet. Vous faites vos courses (Chronodrive, retrait express 30 minutes plus tard)


(J’interprète librement la recette. Je vais réaliser un risotto aux courgettes et escalopes de dinde.)


…..Ensuite vous vous laissez guider,  vous suivez le chef.

  
          Étape par étape Cookeo vous dit ce que vous devez faire… C’est amusant, pas prise de tête pour deux sous. Simplissime. Et rapide.

Il faut quand même compter les temps de préchauffage de l’appareil. Ces différents temps ne sont pas comptabilisés dans les durées annoncées pour chaque recette. C’est un peu agaçant! Il faut le savoir!


  
(J’ai coupé les différentes étapes pour ne pas alourdir trop ce billet, mais tout est expliqué en détails.)


La cuisson peut être programmée! Et quand la recette est terminée, le plat se met automatiquement en maintien au chaud. Que demande le peuple!

Le résultat? Bluffant! J’adore les risottos. Mais il faut le dire, attendre patiemment que le riz boive le bouillon, c’est juste pas possible en ce moment avec mes deux cocottes (hihi)! J’étais dubitative quant au résultat au Cookeo, parce que le riz, le bouillon, le poulet, les asperges… TOUT, on met tout en même temps dans la cuve. J’avais peur d’avoir une bouillie… ET NON. C’est juste DELICIEUX. Le grain est fondant mais pas surcuit. Ça vaut le risotto au-dessus duquel on devient rouge écrevisse (Et oui, il fait chaud au-dessus de la casserole!)  La cuisson est parfaite.

  

Évidemment, c’est toujours plus long que d’ouvrir une boîte de conserve. Mais c’est beaucoup plus rapide qu’un vrai repas cuisiné sans Cookeo. Un bœuf bourguignon fondant en 10 min de préparation et 35 min de cuisson, sans Cookeo, c’est impossible.

Il faut savoir s’écouter. Ne pas oublier ses réflexes de cuisinière et se détacher des ordres de votre Cooky chéri… (Vous pouvez lui mentir, il n’en saura jamais rien!). Assaisonnez comme vous le souhaitez, mettez les quantités de liquide que vous voulez, plus de légumes, moins de poisson, ou l’inverse… Faites comme bon vous semble… Pour que le résultat ressemble à votre cuisine habituelle…

On improvise, quand on a apprivoisé la bête… On se fait plaisir, on se régale! Dans cette recette j’ai mis des courgettes à la place du poireau et du potiron pas de saison. Et j’ai rajouté des escalopes de dinde émincées.

Un inconvénient… Il est un peu encombrant… Et si comme moi, on le chasse un jour du plan de travail, et bien on s’en sert beaucoup moins!

Mais je l’aime toujours autant! Et je ne regrette pas du tout mon achat. Il est même déjà venu en vacances avec moi! Dans les locations il n’y a parfois pas grand choix de casseroles ni de poêles, ni de four ou plaque corrects… et Cookeo remplace tout!
Alors si vous êtes tenté(e) , je vous le conseille. Mais il faut quand même aimer cuisiner, et avoir quelques bases…! 😉

Mon cookeo usb vient de chez Boulanger. 249e. Lien ICI