Une flamiche à trois francs six sous

   
Je vous le disais hier, en ce moment je tricote, je couds et je cuisine… M’occuper les mains permet de me libérer l’esprit des soucis du travail. Et c’est tellement gratifiant d’avoir un résultat concret à des heures de travail… 

Depuis le début de l’année, je me pose beaucoup de questions quant à notre manière de nous nourrir. J’ai envie de limiter notre consommation de viande et même de poisson, et du coup de proposer des plats composés de légumes et de céréales principalement. Je me suis vite rendue compte que ces fameux légumes et ces céréales devaient être cuisinés autrement. Puisque ce ne sont plus des accompagnements. Il fallait que je trouve une manière de les sublimer, de multiplier les saveurs pour que viande ou poisson ne manquent pas cruellement au plaisir de l’assiette. 

Je vous ai déjà proposé ici deux recettes au four, l’avocat et la patate douce, mais pour ne pas tourner en rond trop vite, j’ai acheté un petit livre… Qui s’avère bien intéressant…

Je pense tester de nombreuses recettes, et si vous le voulez je pourrais partager, ici, nos expériences de plats végétariens! 

    
    
    
    
 
J’ai préparé cette flamiche au vert de poireaux. J’ai d’abord été frappée par le fait que ce plat ne coûte vraiment pas cher… Et en plus il est délicieux…! 

Pour 4 personnes, j’ai eu besoin de :

  • Vert de 4 poireaux
  • 3 oignons nouveaux avec les fânes 
  • 4 oeufs
  • Une noisette de beurre
  • Un demi pot de crème fraîche épaisse
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • De la muscade râpée
  • Une grosse poignée de gruyère rapé
  • Du sel et du poivre

Pour la pâte brisée:

  • 300g de farine
  • 150g de beurre mou en morceau
  • 60ml d’eau tièdie 
  1. Préparez la pâte brisée (dans le bol d’un robot muni d’un prétrin, incorporez le beurre mou à la farine, versez l’eau petit à petit jusqu’à ce qu’une boule de pâte se forme)
  2. Émincez le vert de poireau, lavez le soigneusement, faites le cuire 10min dans une casserole d’eau bouillante salée 
  3. Faites revenir le vert de poireau avec les oignons et leurs fânes émincés dans une poêle avec le beurre
  4. Préparez l’appareil à quiche: fouettez les quatre oeufs entiers avec la crème fraîche, salez, poivrez, ajoutez la muscade râpée
  5. Sur la pâte préalablement étalée, disposez le mélange poireaux/ oignons, ajoutez l’appareil, saupoudrez de gruyère rapé 
  6. Mettez au four préalablement chauffé à 180°c pendant 35min.

A déguster bien chaude, c’est vraiment une très bonne tarte… Qui deviendra sans doute un de mes bests! 
J’espère que vous allez bien ce soir! Je vous embrasse bien fort! 😘 

Allez hop! Au four! #2

  
J’avais acheté ces patates douces pour cuisiner un hachi Parmentier… Et puis finalement le manque de temps (et l’oubli du hachi !) a fait que ces pauvres petites patates douces s’ennuyaient au fond du panier à  légumes. 

    
    
   
Après une grosse journée de travail… Une heure de devoirs, les goûters, les bains, le linge et j’en passe… J’ai regardé désespérément le contenu de mon frigo. Rien ne me faisait envie. Et ces patates douces qui me faisaient de l’œil… Même si je n’avais plus aucune énergie. 

J’ai tenté le tout pour le tout: je les ai mises au four après les avoir entaillées. Une heure à 200°. Le temps d’une bonne douche, de partager leurs jeux, de me détendre. 

Le verdict est tombé. La chair est devenue purée. Mélangée à une sauce crème fraîche, ciboulette, échalotte, pointe de moutarde et sel, c’est très bon! 

Depuis j’ai même retenté l’expérience: après la cuisson j’ai mélangé la chair de patate douce avec une compotée de tomates et poivrons… C’est encore meilleur! 

Vous aviez déjà essayé? 

Je vous embrasse 😘

Le petit gilet tricoté… (Tuto taille 2 ans)

   

J’avais envie de lui tricoter, à cette toute petite fille, un gros gilet facile à vivre… Doux et moelleux.

Alors quand je suis tombée sur deux pelotes d’un fil acrylique XL écru, j’ai su qu’en quelques heures le petit gilet basique verrait le jour.

    
    
    
   

Il sera parfait ce gilet avec un caleçon tendance et confortable… Et vraiment craquant avec sa petite robe en laine rose dragée. En attendant, avant de passer son pyjama je n’ai pas pu résister à l’envie de lui essayer…

Pour un gilet T. 2ans, il vous faut environ 150m de fil acrylique, à tricoter avec des aiguilles n°9

Échantillon:  9 mailles sur 12 rangs pour un carré de 10×10

  

 
Le gilet se tricote d’une pièce en commençant par le bas du dos jusqu’aux morceaux du devant, entièrement au point mousse.

  • Monter 24mailles, tricoter sur 22 cm 
  • Augmenter de 9 mailles (pour des manches au coude) de chaque côté et tricoter sur 11 cm
  • Tricoter 18 mailles, rabattre les 6 mailles centrales, tricoter 18 mailles pour former l’encolure 
  • Tricoter maintenant un pan du gilet à la fois: tricoter droit sur 3 rangs les 18 mailles
  • Au 4ème rang augmenter de 3 mailles, tricoter les 21 mailles obtenues sur 11cm et rabattre 9 mailles souplement.
  • Tricoter les 12 mailles restantes sur 22 cm, rabattre souplement. 
  • Tricoter de même sur l’autre pan du gilet.
  • Coudre les deux côtés du gilet et le dessous des manches .


J’espère que vous allez bien… 

J’ai hâte d’être en week-end ! 

Je vous embrasse 😘  Prenez soin de vous! 

Le pull Didi&Catcat, DIY… Et avis

 
Je ne sais pas si la mode des pulls « Doudou » a pu vous échapper…  Ces immenses pulls moelleux dans lesquels on meurt d’envie de se lover me font de l’œil depuis quelques temps… 

Il y a plus d’un an de cela j’avais repéré le pull Didi&Catcat sur le blog « Catcat et son dressing »… Mais même s’il est accessible aux tricoteuses débutantes, le fait de devoir tricoter en même temps trois fils, Et le bord côte nécessitent à mon sens d’avoir déjà une petite expérience en tricot. 

  
    
    
    
 
J’ai suivi à la virgule prés le tuto. J’ai utilisé la Soprane de chez Cheval blanc. J’ai monté le bon nombre de mailles etc. 

Finalement, le pull se tricote très rapidement et je n’ai pas trouvé l’assemblage difficile (même s’il faut que je recouse certains endroits). La laine est un plaisir et l’aspect mousseux du pull fini est irrésistible.  Par contre il est beaucoup trop oversize pour moi! Je vais avoir du mal à le porter. Déjà il est trop fragile pour que je me permette d’aller travailler avec, C’est sur que je vais accrocher les mailles, et je ne pense pas pouvoir le glisser sous un manteau…. Alors il sera réservé au Printemps et à ses quelques journées douces et sans pluie. Peut être sur une fine robe fluide type lingerie… A voir. 

Conclusion: je ne vais pas m’arrêter à cet essai… Je vais rapidement me lancer dans une deuxième réalisation mais avec quelques changements: je pense monter 15 ou 20 mailles de moins pour le corps… Et raccourcir la longueur des manches… Enfin, je refais un essai et je vous en reparle! Avec un petit tuto perso si le résultat me plaît! 

Vous connaissez un tuto de pull pour femme facile et réussi? Vous bons plans m’intéressent! 

J’espère que ce début d’année se passe bien pour vous! Passez une très bonne soirée 😘😘

La tarte sucrée au potiron… 

   

Dans mon panier bio de la semaine, il y avait ce très beau potiron. 

Pour une fois j’ai eu envie de le cuisiner différemment. Ni tarte, ni gratin… Mais plutôt en version sucrée.

Et ça tombait bien, dans le panier j’ai trouvé une petite recette qui m’a tout de suite plue: la tarte au potiron sucrée. 
      
   
Nous avons trouvé cette tarte vraiment très bonne. 

La cannelle, c’est comme un petit goût de Noël. 

J’avais envie de partager la recette avec vous…


Ingrédients:

-pâte brisée 

-1 petit potiron

-1/2 c. à c. de cannelle en poudre

-1 orange

-un demi-mot de crème fraîche

-100g de sucre en poudre


Préparation:

Pressez le jus d’orange. Épluchez la courge et coupez-la en dés. Mettez-les dans une casserole, poudrez-les de 50g de sucre, ajoutez le jus d’orange et rajoutez de l’eau afin que le niveau de liquide soit à fleur de la courge. Faites cuire à feu doux en remuant de temps en temps jusqu’à ce que le liquide soit totalement évaporé et que le potiron soit légèrement caramélisé. Passez le potiron au mixeur pour le réduire en une purée fine. Préchauffer votre four à 210°c. Piquez le fond de la pâte avec une fourchette. Dans la saladier, fouettez la crème avec les oeufs, le sucre en poudre et la cannelle. Ajoutez-y la purée de potiron confit. Mélangez bien. Versez la préparation sur la pâte. Faites cuire 20 à 25 minutes. A la sortie du four, démoulez et laissez refroidir sur la grille. Au moment de servir, saupoudrez de sucre de cristal. 

Un vrai délice! 

J’espère que vous avez passé un bon lundi! Passez une belle soirée 😘 😘 

Le Meilleur Pâtissier et le cupcake kit

   
    
    
    
    
      

Toutes les deux, nous regardons Le Meilleur Pâtissier. Et à chaque fois, ça nous fait le même effet. Nous avons envie de faire des gâteaux. Des biscuits. Des macarons et des cupcakes. Bien sûr, nous n’avons pas la prétention d’avoir le talent des candidats. Et nous n’avons pas non plus énormément de temps devant nous… 

Alors j’étais contente d’avoir ce kit cupcake, offert par mon frère. Ce kit vient tout droit de Londres. C’est un kit Hema, il existe aussi en France. 

Ce soir, après l’école, après le goûter, après les devoirs, après les bains… Nous avons pris un peu de temps à deux. Ma chérie et moi. Et nous avons « pâtissé »… 

Hummmm…. Qu’ils sont bons ces gâteaux, joliment décorés par ma douce… 

Il est parfait ce kit. INRATABLE. 

Merci au plus british de mes frères. 

J’espère que vous allez bien… Encore un petit effort (ou un plus gros pffff)… Le week-end va forcément arriver! 

Belle soirée 😘 

Le collier dreamcatcher: DIY de Grande Chérie 

   
Ce matin, ma Grande Chérie m’a dit avoir envie de se fabriquer un collier dreamcatcher… Comme je lui avais déjà offert un attrape-rêve que je lui avais confectionné (relire mon billet ici) , il me restait un peu de matériel…

     
     
    
 
Pour la base, elle a utilisé un bracelet taille enfant devenu trop petit… Elle l’a recouvert d’un lien rose imitation cuir, tissé l’intérieur avec un fil DMC gris, ajouté 3 petites perles en plastique roses et deux plumes qu’elle a recoupées pour adapter la grandeur… Elle a pris un lien sur un autre collier et le tour était joué…

J’adore le résultat…. Bon d’accord je ne suis pas objective, mais pour une -petite ❤️ – fille de 10 ans, je trouve qu’elle se débrouille comme une grande! 

Aujourd’hui, cocooning à trois! Ça nous fait du bien, nous étions épuisées! Et vous, vous en avez profité pour sortir faire du shopping ou vous reposer aussi? 


Passez une bonne soirée!  Prenez soin de vous surtout! A très vite, je vous embrasse… 😘


PS: dis-moi ma Chérie, tu en fabriquerais un pour ta Maman préférées? 😍😁