Mon risotto d’hiver au cookeo

   

Une de mes préparations préférées au cookeo, c’est le risotto. 

A chaque saison, ma recette s’adapte… Ma version du moment? Le risotto carottes et poireaux.

    
    
    
 

Pour un risotto d’hiver pour 4 personnes, vous avez besoin de:

  • Trois belles carottes
  • Deux blancs de poireaux
  • Une échalote 
  • 300g de riz pour risotto 
  • 2 gros blancs de poulet 
  • Un bouillon cube
  • Une grosse cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Une grosse cuillère de crème fraîche 
  • Du parmesan râpé 
  • Du sel, du poivre 
  1. Préparez tous vos ingrédients: émincez l’échalote, coupez la carotte et les blancs de poireaux en petits morceaux, coupez les blancs de poulet en gros dés
  2. Mettez le cookeo en mode « rissoler » , versez la cuillère d’huile, faites revenir l’échalote , faites nacrer le riz
  3. Ajoutez 400ml d’eau et le bouillon cube. Délayez-le soigneusement.
  4. Ajoutez les légumes et les dés de poulet.
  5. Mettez le cookeo en « cuisson sous pression » pendant 4 min
  6. Avant de servir ajoutez la crème fraîche, mélangez soigneusement et saupoudré de parmesan.

Un délice! 

J’espère que vous avez passé un lundi plutôt tranquille! Notre semaine de vacances en février vient juste d’être réservée… ! De nouvelles aventures nous attendent! 

Je vous souhaite une jolie soirée! 

Un savoureux pot-au-feu en un tournemain! 

   
J’avais envie de préparer un bon déjeuner pour ma Grande Chérie … Mais pas forcément des heures à passer devant les fourneaux. Alors pour ce pot-au-feu j’ai utilisé le Cookeo. 

Je vous avais déjà parlé de mon Cookeo, ma cocotte magique lorsque je vous avais présenté ma recette de Carbonade flamande, ici..  Et vous avez expliqué le système de fonctionnement de cet appareil avec des photos détaillées dans un billet, ici

Je l’utilise avec toujours autant de plaisir après maintenant deux bonnes années. 

    
    
   
Pour un pot-au-feu pour 3/4 personnes👩🏻👨🏻👧🏼👶🏻, il vous faut:

– environ 400g de viande à mijoter (type jumeau ou paleron) et 400g de jarret de boeuf avec os…

-six belles carottes (les enfants adorent ), deux/trois navets (ça… Moins), un demi chou, une branche de céleri, un oignon, deux poireaux

-une marmite de légumes Knorr, du sel, du poivre, du thym, de l’ail… Et de l’eau.

-pour la sauce: de la crème fraîche, de la moutarde à l’ancienne et des câpres (je n’en avais plus, ça m’a manqué!)

Et pour la préparation: (15min + 35 min de cuisson)

Je nettoie soigneusement mes légumes, les débite en gros morceaux, je coupe également la viande en gros morceaux.

Je dore la viande sous toutes ses faces pendant quelques minutes avec un peu de beurre demi-sel (Cuisson classique, fonction dorer au Cookéo)

J’ajoute les légumes, je mélange avec une cuillère en bois soigneusement. J’ajoute la marmite Knorr, je sale, je poivre, j’ajoute le thym et je saupoudre d’ail. Et je couvre d’eau à hauteur. 

Je mets en mode cuisson sous pression pendant 35 minutes.

Et le tour est joué! 

Nous avons commencé par une assiette de bouillon, j’avais peur qu’il soit un peu fade, mais pas du tout! La viande était savoureuse, même si le jarret est un peu coriace pour des enfants. 

J’ajoute toujours une petite sauce (ma petite recette secrète, alors chut!, je compte sur vous!):  je mélange une grosse cuillère de bouillon à une cuillère de crème fraîche entière ainsi qu’à une cuillère de moutarde à l’ancienne et à quelques câpres… J’en nappe les légumes… 

Une recette de saison, bien réconfortante, avec son bol de bouillon-pâtes-alphabet, à déguster le soir, quand je jour disparaît si vite! 

J’espère que vous allez bien… Et que la reprise s’est faite dans la douceur! Et dire que demain c’est mercredi et qu’on ne peut même plus profiter de nos petits…

A très vite! 😘 😘 

Qu’avez-vous prévu de manger cette semaine?

Quand on travaille, les repas deviennent vite un casse-tête (quand on ne travaille pas aussi je suppose parce qu’il faut avoir des idées!)… Il faut prévoir, faire les courses pour la semaine et ne RIEN oublier, et ensuite avoir le courage de cuisiner après les journées de folie qu’on subit…

Du coup, les plats préparés tombent à pic… Mais ils sont chers, et en plus, quand on lit la liste des ingrédients on prend peur… Une ribambelle de termes incompréhensibles et une ronde sans fin de E334 E335 E336… Du coup, on culpabilise en plus du reste… (J’ai cependant toujours un plat Marie ou Picard dans le congélateur parce que les compositions sont plutôt correctes!)

Finalement je prévois, à la semaine, des plats faciles à préparer, qui plaisent à coup sûr (enfin presque, avec les enfants c’est pas gagné n’est-ce pas?!) et qui peuvent être réchauffés au dernier moment… C’est pour cette raison que je prépare souvent des tartes comme je vous le disais jeudi (ici) …

   
    
    
   
Cette semaine j’ai prévu:

Lundi

Des pâtes fraîches au saumon avec une sauce légère à la crème: je cuis le saumon dans des papillotes Lekué, 2min par pavé au micro ondes, je les pose sur des pâtes fraîches, 3 min dans l’eau bouillante, je nappe d’une sauce crème fraîche/citron (j’en ai toujours une petite bouteille sous la main)/aneth chauffé quelques minutes dans une petite casserole.

-Une quiche lorraine… accompagnée de concombres à la crème 

Mardi 

Un bœuf bourguignon (préparé au Cookeo) avec des champignons frais pour lui donner un petit goût d’automne… et des pâtes fraîches 

– Une polenta à la sauce tomate… 

Mercredi

-Un risotto crémeux au poulet et à la courgette (Réalisé au Cookeo: pour avoir un aperçu de ce qu’on peut faire avec cet appareil magique, faites un tour sur mon billet ici

-Une soupe aux carottes, du pain et du fromage… 

Jeudi

-Des endives au gratin et ses pommes de terre… Je braise les endives (une cuisson douce à la poêle avec un petit morceau de beurre ou quelques lardons, une cuillère de cassonade) à l’avance et au moment du repas, j’entoure chaque endive d’une demie tranche de jambon,  j’ajoute dans le plat des pommes de terre cuites à l’eau, je nappe de sauce béchamel maison ou pas! Je saupoudre de gruyère râpé et je fais gratiner au four… 

-Une omelette aux champignons sur une baguette encore chaude avec un peu de beurre qui fond doucement (j’ai toujours des baguettes précuites dans le placard!) 

Vendredi

-Un couscous rapide et léger : je mets des cuisses de poulet saupoudrés de Ras le Hanout (mélange d’épices) au four (j’ai investi dans un four programmable, un très très bon investissement!), quand je rentre je réchauffe une boîte de légumes pour couscous, et je prépare de la semoule aux épices Tipiak (elle est vraiment délicieuse et améliore l’ordinaire cette semoule!)

-Des raviolis frais à la sauce tomate, un concentré agrémenté de champignons et de quelques épices… 
Le dimanche je prépare les repas pour lundi, mardi et mercredi…. Le mercredi après-midi, pour le reste de la semaine. Je flâne sur les sites de recettes, je feuillette mes très nombreux livres, les quelques magazines que j’achète, ça m’inspire et me donne envie, même si ce ne sont pas forcément les recettes que je regarde que je réalise! 

M’organiser de cette manière me permet de ne pas être désespérée quand j’entends le fameux « MAMAAAAAAAN, qu’est qu’on MAAAANNNGE? »…. De ne pas être désespérée devant le contenu non inspirant du frigo quand j’ai du mal à réfléchir… De ne pas finir au MacDo…

Et vous, comment vous organisez-vous? 

Je vous souhaite une très bonne soirée 😘

Coup de filet!

   

Le poisson? C’est bon! Mais souvent j’entends les personnes autour de moi dire ne pas en acheter faute d’idées de recette.. Et oui, il faut le cuisiner. Et là, souvent ça pêche!!

Même si je suis fan des classiques cuissons vapeur, au four, à la poêle avec du beurre, j’ai testé une petite recette qui change et qui va exciter vos nageoires, heu… papilles! 

Je vous en propose un aperçu… Recette réalisée avec le Cookeo, elle peut l’être sans, également. 

  

Pour un cabillaud en dal de lentilles:

faire revenir légèrement les dos ou filets de cabillauds. Les réserver.

-dans une cocotte faire revenir les oignons dans un peu d’huile.

-ajouter la boîte de lentilles, le lait de coco, le coulis de tomates et les épices, poser délicatement le poisson au-dessus…

-couvrir et laisser cuire à feu doux une quinzaine de minutes…

-ajouter la coriandre fraîche et servir!

    

J’ai ajouté quelques pommes de terre vapeur… Et Grande Chérie s’est régalée, je dois dire que c’est souvent le cas, cette enfant aime tout 😄 ; mais ça me fait toujours plaisir!

 

Vous me direz si vous avez essayé? 

Bonne journée ☀️😉🎣…. Profitez de ce beau dimanche! 

Cookeo testé et adopté!

Je cours je cours… Plutôt endurance que sprint, ma course débute le lundi matin à 6h10 et s’arrête -ralentit plutôt😉- le vendredi soir… Comme pour beaucoup d’entre vous!

C’est le temps qui me manque le plus… Du temps pour faire des choses que j’aime. Et comme j’aime faire plein de choses, il me manque énormément de temps!  Alors je multiplue les astuces pour gagner quelques minutes précieuses.

Cuisiner et bien manger ça fait partie des petits plaisirs que je n’aime pas trop sacrifier. Ma première astuce je vous en ai parlé ici, c’est de faire les courses au drive …

Ma deuxième, c’est d’avoir investi dans un Cookeo de chez Moulinex.

Mais pas n’importe lequel: le Cookeo USB.

Cet appareil est une petite merveille de technologie. C’est pas une cocotte minute, mais une cocotte magique!

On peut évidemment y cuire la plupart des aliments. Notre cocotte est fournie avec une grande cuve et un panier vapeur. On y dépose les ingrédients, on entre les données dans l’appareil: nom de l’ingrédient et quantité. Et Cookeo programme le temps de cuisson. Tout seul. Comme un grand. C’est parti. Une petite musique vous avertit quand c’est fini.

Vous êtes avec Bébé? Pas de souci, vous n’êtes pas obligée de courir en cuisine.

La cuisson s’est arrêtée. Céréales, viande, poisson, légumes, fruits…. On peut tout y cuire vapeur sans problèmes. La cuisson sera toujours parfaite.

Mais le top du top c’est les plats préprogrammés. Il y en a pour tous les goûts. De l’entrée au dessert. Et si, comme moi, vous aimez changer souvent et avoir un choix énorme, choisissez la version USB. Vous pourrez alors acheter des clefs usb (15e pour 30 recettes) et les ajouter à votre bibliothèque de recettes. Les clefs sont thématiques: cuisine du monde, cuisine traditionnelle etc.

Petite recette comme si vous y étiez ! 

Vous choississez votre recette dans le petit carnet. Vous faites vos courses (Chronodrive, retrait express 30 minutes plus tard)


(J’interprète librement la recette. Je vais réaliser un risotto aux courgettes et escalopes de dinde.)


…..Ensuite vous vous laissez guider,  vous suivez le chef.

  
          Étape par étape Cookeo vous dit ce que vous devez faire… C’est amusant, pas prise de tête pour deux sous. Simplissime. Et rapide.

Il faut quand même compter les temps de préchauffage de l’appareil. Ces différents temps ne sont pas comptabilisés dans les durées annoncées pour chaque recette. C’est un peu agaçant! Il faut le savoir!


  
(J’ai coupé les différentes étapes pour ne pas alourdir trop ce billet, mais tout est expliqué en détails.)


La cuisson peut être programmée! Et quand la recette est terminée, le plat se met automatiquement en maintien au chaud. Que demande le peuple!

Le résultat? Bluffant! J’adore les risottos. Mais il faut le dire, attendre patiemment que le riz boive le bouillon, c’est juste pas possible en ce moment avec mes deux cocottes (hihi)! J’étais dubitative quant au résultat au Cookeo, parce que le riz, le bouillon, le poulet, les asperges… TOUT, on met tout en même temps dans la cuve. J’avais peur d’avoir une bouillie… ET NON. C’est juste DELICIEUX. Le grain est fondant mais pas surcuit. Ça vaut le risotto au-dessus duquel on devient rouge écrevisse (Et oui, il fait chaud au-dessus de la casserole!)  La cuisson est parfaite.

  

Évidemment, c’est toujours plus long que d’ouvrir une boîte de conserve. Mais c’est beaucoup plus rapide qu’un vrai repas cuisiné sans Cookeo. Un bœuf bourguignon fondant en 10 min de préparation et 35 min de cuisson, sans Cookeo, c’est impossible.

Il faut savoir s’écouter. Ne pas oublier ses réflexes de cuisinière et se détacher des ordres de votre Cooky chéri… (Vous pouvez lui mentir, il n’en saura jamais rien!). Assaisonnez comme vous le souhaitez, mettez les quantités de liquide que vous voulez, plus de légumes, moins de poisson, ou l’inverse… Faites comme bon vous semble… Pour que le résultat ressemble à votre cuisine habituelle…

On improvise, quand on a apprivoisé la bête… On se fait plaisir, on se régale! Dans cette recette j’ai mis des courgettes à la place du poireau et du potiron pas de saison. Et j’ai rajouté des escalopes de dinde émincées.

Un inconvénient… Il est un peu encombrant… Et si comme moi, on le chasse un jour du plan de travail, et bien on s’en sert beaucoup moins!

Mais je l’aime toujours autant! Et je ne regrette pas du tout mon achat. Il est même déjà venu en vacances avec moi! Dans les locations il n’y a parfois pas grand choix de casseroles ni de poêles, ni de four ou plaque corrects… et Cookeo remplace tout!
Alors si vous êtes tenté(e) , je vous le conseille. Mais il faut quand même aimer cuisiner, et avoir quelques bases…! 😉

Mon cookeo usb vient de chez Boulanger. 249e. Lien ICI